L’Atelier Climatique Citoyen

Regard de la recherche Ingénierie climatique Offre de service
Atelier Climatique Citoyen – Regard de la Recherche Action Participative – V01  Atelier Climatique Citoyen – Ingénierie – V05  Atelier Climatique Citoyen – Offre de service – V04

plaquette Atelier Climatique Citoyen recto VF

BESOIN IDENTIFIE D’OUTIL PARTICIPATIF CITOYEN CONCERNANT LE PLAN NATIONAL D’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Les perspectives ouvertes après l’accord de Paris sur le climat de la COP21 vont dynamiser les politiques d’adaptation aux changements climatiques sur les territoires quarte ans après le lancement du premier accord. Cependant comme le souligne le rapport du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD), le prochain plan d’actions dont la date d’entrée en vigueur est fixée au 1er Janvier 2017 doit être décliné à des échelles territoriales : entre les régions, les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) et ce avec l’appui de l’Etat. Ces actions couvrent un large secteur d’adaptations. A titre d’exemples il est possible de citer : la gestion et les usages de l’eau – la transformation urbaine et la question des mobilités – du verdissement des villes – la biodiversité des trames vertes et bleues – les risques naturels dont les événements climatiques extrêmes.

Reste donc à transposer concrètement la feuille de route définie par les engagements de la France à différents niveaux d’échelles. Autrement-dit, il s’agit de trouver des solutions dans nos rues, nos quartiers, nos villages et nos villes, nos agglomérations et nos communautés de communes, les départements et désormais dans les enjeux des nouvelles régions. Sur le terrain ces solutions représentent des difficultés auxquelles se heurtent les décisionnaires lors de la mise en application des plans d’actions. En d’autres termes, l’opérativité des actions à mener demeure limitée dès lors qu’il s’agit de passer des « bonnes intentions » aux réalités socio-économiques à l’échelle locale. Notons que la régulation des politiques publiques sur le territoire national répond à des logiques technocratiques verticales très « top-down » laissant une place limitée à la concertation et à l’engagement citoyen. Les solutions relatives aux enjeux énergies-climat applicables à des niveaux locaux restent à définir, construire et appliquer.

plaquette Atelier Climatique Citoyen verso VF

Force est de constater que les attentes citoyennes à nos échelles locales malgré la mobilisation de la société civile lors de la COP21 restent un point aveugle vis-à-vis des plans d’actions territoriaux. Ce projet entend répondre à la construction et la mise en applications des plans d’actions aux échelles du territoire en cherchant à faciliter les contraintes protocolaires de concertation dans une réelle perspective de démocratie participative.

« Pour répondre à ces besoins, l’Atelier Climatique Citoyen propose la construction d’outils participatifs de sensibilisation et d’éducation citoyenne et d’aide à la décision politique concernant les plans d’adaptation au réchauffement climatique par l’intermédiaire du Street Art. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *